Euphorbe du littoral


Famille : Euphorbiaceae
Nom latin : Euphorbia paralias L.
Nom Français : Euphorbe du littoral
Nom(s) vernaculaire(s) : Euphorbe maritime, euphorbe des dunes, euphorbe des sables, euphorbe du soleil
Floraison : Mai-septembre

Comme toutes les euphorbes, les tiges et les feuilles contiennent des cellules spécialisées qui secrètent un liquide visqueux de couleur blanche. Ce liquide visqueux contient une substance appelée euphorbone, voisine du caoutchouc. Toutes les parties de la plante sont toxiques. Cette plante est capable de plonger ses puissantes racines (voir photo) très profondément dans le sable pour trouver l'eau nécessaire à sa survie. Contrairement à d'autres euphorbes, ses ombrelles sont très courtes (adaptation probable au milieu maritime). Tout comme la chélidoine, la dissémination de l'euphorbe du littoral est assurée par les fourmis (on parle alors de dissémination myrmécochore).


Cliquez ici pour accéder à la rubrique consacrée à la chélidoine officinale


fleur d'euphorbe du littoral

Toxicité

Le latex caustique de cette euphorbe (je devrais dire de toutes les euphorbes) peut déclencher de graves irritations au contact de la peau ou des yeux. Ne jamais se frotter les yeux après avoir été au contact de la plante (prendre soin de se laver les mains après avoir manipulé une euphorbe). Toutes les parties de la plante sont toxiques.

Cliquez ici pour accéder à la rubrique consacrée aux plantes toxiques

Un latex verrucide

Le latex blanc contenu dans les tiges est toxique et irritant au contact de la peau. Comme la chélidoine, il était utilisé en médecine populaire en application contre les verrues.