Guimauve officinale

Guimauve officinale en fleur

Famille : Malvaceae
Nom latin : Althaea officinalis L.
Nom Français : Guimauve officinale
Nom(s) vernaculaire(s) : mauve blanche, bourdon de Saint-Jacques
Floraison : Juin-Septembre

Spontanée en Europe, essentiellement dans les régions humides de la façade atlantique : on ne s'étonne pas dans la rencontrer dans la Presqu'île de Rhuys (photo prise près du château de Suscinio). Elle peut atteindre 1,20 m de haut, sa floraison est spectaculaire (fleurs d'un très joli blanc rosé). La douceur de ses feuilles est surprenante (sensation de toucher du velour).

Une plante pectorale

La guimauve fait partie du fameux mélange pectoral, tisane autrefois délivré en pharmacie, pour soulager les affections pulmonaires.

Voici sa formule :

Verbascum thapsus (Bouillon blanc)
Papaver rhoeas (Coquelicot)
Althaea officinalis (Guimauve officinale)
Malva sylvestris (Mauve)
Antennaria dioica (Pied de chat)
Tussilago farfara (Tussilage) dont les feuilles sont aussi utilisées.
Viola odorata (Violette odorante)

Les bâtons de guimauve

Vous connaissez sans doute les bâtons de guimauve, vendus encore aujourd'hui en pharmacie. Il s'agit en fait de la racine de guimauve, utilisée pour calmer les poussées dentaires du nourrisson. Tout comme les fleurs et la feuille, les racines sont riches en mucilage (30% dans la racine) et ce sont ces mucilages qui confèrent à la racine cette action adoucissante et anti-inflammatoire.